En 1873, Jules Verne publiait “Le tour du monde en 80 jours”, un roman visionnaire qui supposait que de nouveaux moyens de transport rendraient un jour ce voyage possible. À cette époque, les trains à grande vitesse et autres machines à vapeur relevaient de la science-fiction. Aujourd’hui, les nouvelles technologies ont permis de réaliser ce rêve mais Jules Verne continue d’inspirer de nouveaux aventuriers dans le monde entier. Le secteur des transports doit relever de nouveaux défis et les réponses semblent sorties d’un roman de science-fiction : voitures à hydrogène, véhicules électriques à batterie, bateaux et avions à énergie solaire, le début d’une nouvelle aventure !

 

Jules Verne

Tout ce qui est dans la limite du possible doit être et sera accompli.” Jules Verne

 

Aujourd’hui, nous arrivons à un nouveau tournant marqué par l’arrivée des véhicules électriques grand public. Paroxysme des courses éco-responsables autour du monde, la course 80 Day Race pose de redoutables défis technologiques à l’humanité. Les concurrents s’affrontent dans une course autour du monde en 80 jours à bord de véhicules terrestres, sans utiliser la moindre goutte de combustible fossile.